Home page / Accueil du site

Les descendants Nespola, Bouroul et Falicon, Nice Barimasson




Image du site du Pont de l'Arche http://www.pontdelarche.fr

Un four à pain, clé de voute des recherches ?

Ce four à pain est dans l’ilôt Falicon-Maiffret . En 1872, les taxes sont payées par 8 familles :
  1. Un boulanger, normal pour un four à pain …, Gilli-Falicon Anselme
  2. Un curé à la retraite, Arnaud André
  3. Un aubergiste, Falicon-Falicon Antoine
  4. Les Bouroul, Bouroul-Falicon Urbain, futurs beaux-parents de François Nespola
  5. Une famille Maiffret-Galante François
  6. Une famille Maiffret-Pin Joseph dit le baron
  7. Une famille Falicon François les héritiers
  8. Une famille Falicon-Falicon Antoine Marius
Cette liste mentionne le nom du mari - le nom de sa femme et le prénom du mari.

Il y a surement un lien familial à démontrer entre eux mais Carras est essentiellement peuplé par des Falicon. De vingt à trente bébés Falicon sont baptisés tous les ans à l'église Sainte-Hélène. Ils ne sont pas tous héritiers du four à pain.

Pour l'instant les arbres Falicon sont juste esquissés car pas définitifs. En fait Jean Baptiste et Gaetan sont tous deux fils de Dominique Falicon et de Marie Françoise Vivaudo.


Cliquer sur l'image pour l'ouvrir

Les recherches progressent

Descendants de Dominique Falicon, ancêtre de la famile Nespola-Bouroul




Une autre branche Falicon semble la bonne

Difficile de s'y retrouver, les Falicon à Carras, c'est une vraie forêt dont une branche semble liée aux four à pain, celle de Gaetan Falicon, époux de Thérèse Aubourg.

Une répartition des Falicon sur les lots du cadastre 1871

L'excellent article de Sébastien Cagnoli sur son site ratatoulha.chez-alice.fr/_genealogie/fabron-ste-helene.fr décrit très bien l'histoire du quartier et des Falicon. Ces explications et son arbre généalogique Falicon vont me permettre de relancer les recherches



Voici les explications de M.Cagnoli :
"Du côté nord de la route de France, Francesco partage avec son frère Sebastiano un terrain de 952 m². Sur le plan détaillé ci-dessous, on peut voir la maison de Francesco, 90 m² au sol [393], et celle de Sebastiano, 120 m² au sol [395]. Les deux frères partagent un puits [392] et une cour de 225 m² [394]. Le tout correspond à l'actuelle résidence Solazur, 154-156 av. de la Californie. En outre, Sebastiano a un jardin de 240 m² [391]. Quant à Francesco, il possède un moulin à huile [390]. En effet, les Falicon-Laugier sont fabricants d'huiles. De l'autre côté de la route, ils ont encore 680 m² de terrain autour d'un réservoir [366-367, aujourd'hui l'immeuble 149 av. de la Californie, qui se distingue à sa cage d'escalier en façade sur une double cour intérieure].
Au sud et à l'ouest, les îlots voisins [358-364 et 371-385] appartiennent aux familles Falicon, Maiffret, Pin, Galante, Bourroul, etc., qui sont toutes étroitement apparentées (voir cette page détaillée). Outre leurs maisons et jardins, ils possèdent un four à pain [374] et une écurie de 88 m² avec fenil [381-381bis]... Le tout s'étend à l'ouest jusqu'à l'actuelle rue Aubry Lecomte. Un peu plus loin, au bord de la route, après un espace public réservé au pâturage, Antoine Risso-Falicon tient une auberge [355-356, aujourd'hui immeubles 177-179 avenue de la Californie]."






Article précédent: L'énigme du four à pain ..prochain article : la roue généalogique Nespola-Bouroul.

Les articles prévus vont être mis en ligne au fur et à mesure, cliquer ici pour voir le plan





Tweet